24 décembre 2005

Internet et mythomanie

dog2

cyberette

La mythomanie est une forme de déséquilibre psychique caractérisé par des propos mensongers auxquels l'auteur croit lui-même.
(Le Petit Robert)

 

Le mythomane est qqn qui se sent extrêmement mal dans sa peau, qui n'a pas bcp d'amis...Pour cacher tout ça, il invente plein de trucs : tous ses récits sont inventés, ses pseudo-amis , voyages etc etc, Il invente tous les jours plein d'histoires pour avoir quelque chose à raconter aux gens qu'il cotoie alors qu'en fait sa vie est vide, juste pour passer pour quelqu'un de sympathique, sociable, sûr de lui, qui fait plein de trucs interessants alors qu'il est extrêmement timide, complexé, qu'il se cache derrière ce masque...Mais son image est differente de celle qu'il se donne en société. Il estime que de toutes façons il est quelqu'un de profondément inintéressant, et que le mensonge lui permet d'avoir un peu d'affection et d'intérêt et que si tous les gens le connaissaient réellement, ils ne l'auraient même pa regardé... un mytho n'a pas forcément conscience qu'il ment. Il veut nous emmener dans un monde merveilleux mais n'a pas le courage de prendre de responsabilité. Lorsque ses souhaits se concrétisent alors, il devient déboussolé, car dans ses rêves cela avait un sens, mais pas dans la réalité.

 

Le mythomane n'est pas un menteur !
Un menteur sait qu'il ment, il a la ferme intention de tromper l'autre et agit en plein conscience sans confondre rêve et réalité.
Le mythomane, lui croit ce qu'il raconte, il ne ment pas pour tromper mais pour y croire lui-même Aucun spécialiste n'est vraiment en mesure d'évaluer le degré de lucidité du mythomane.
Le pire pour un mythomane est d'être placé face à son mensonge et de perdre ainsi sa raison d'être. C'est pourquoi lorsqu'il est découvert, le mythomane embraye immédiatement sur une nouvelle affabulation.
Le mythomane ne se supporte pas lui-même tel qu'il est. Nous sommes face à une pathologie du narcissisme, c'est-à-dire de l'amour de soi.
Selon le psychanalyste Juan David Nasio, " tout mensonge emporte avec lui un désir ". Celui du mythomane est d'être reconnu pour ce qu'il n'est pas. Comme s'il fallait se dépeindre sous les traits d'un autre pour s'accorder le droit d'exister.
C'est vers 3, 4 ans que les enfants commencent à s'essayer au mensonge, pour éviter une punition, obtenir une chose refusée. C'est ainsi que naît le mensonge, celui, banal dont nous ferons tous plus ou moins usage durant notre vie. Mais le mythomane, lui, par une sorte de décision de l'inconscient et pour éviter les frustrations, s'enfermera dans un univers factice. En fait, pour lui, le réel et la fiction sont équivalents.

 

Il y a une " jouissance " particulière dans la mythomanie : se faire croire à soi-même que tous les désirs sont possibles..

 

(Source : Catherine Marchi, psychologue clinicienne , diplômée de l'Université Réné Descartes parisV sur le site psychonet.com)

 

Question : Vous ne pensez pas qu'internet est devenu une sorte de refuge pour mythomanes leur offrant plus de sécurité?

 

P.S. :     Suis-je moi même mythomane?

Posté par StrangerInTheNet à 01:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Internet et mythomanie

Nouveau commentaire